Accord commercial Canada-UE: cheval de Troie pour un RDIE contesté?